Un contexte économique national¹ du BTP plutôt favorable et marqué par  :

  • Un premier trimestre 2017 qui confirme la reprise engagée depuis 2016 (+1,5% d’activité), progression principalement portée par l’augmentation du volume d’activité enregistrée dans la construction neuve (+2,5%)
  • Une hausse d’activité plutôt homogène pour l’ensemble des corps de métiers
  • Une hausse d’activité plus marquée pour les entreprises de 10 à 20 salariés
  •  Une légère hausse du nombre d’entreprises travaillant pour les collectivités territoriales (27% au 1er trimestre 2017 contre 24% l’année précédente)
  •  Une hausse des mises en chantiers de logements de +13% en février 2017 (387 000 logements dont 46 200 en Occitanie)
  • Une hausse significative de logements anciens vendus (867 000) en février 2017 de +8% (plus haut niveau jamais constaté depuis 2001, année d’origine de la série statistique)
  • Le nombre de jour de carnets de commande continue à progresser (86 jours de travail au 1er trimestre 2017, soit 10 jours de plus qu’un an auparavant) quelle que soit la taille de l’entreprise
  •  Des prix qui augmentent (+0,9%) moins rapidement que les coûts (+1,5%) depuis 1 an. Cette augmentation concerne notamment les prix des travaux de menuiserie métallique et serrurerie (+3%), de plâtrerie (+1,7%) et d’électricité (+1,6%)
  •  Le montant global des crédits est en forte hausse (+24,7% au 4ème trimestre 2016 par rapport à l’année précédente)
  • Une trésorerie qui s’améliore fortement avec + 7 points d’opinion positive (20% des entreprises déclarent une amélioration contre 13% une détérioration) malgré des besoins de trésorerie qui augmentent
  • Des difficultés de trésorerie qui viennent de l’allongement des délais de paiement des clients (48%), des impayés (25%) et de la baisse d’activité (23%)
  • 22% des entreprises artisanales ont cherché à embaucher au cours du 2nd semestre 2016
  • 88% des entreprises prévoient de maintenir l’emploi à son niveau actuel au 1er semestre 2017 et 12% pensent embaucher des salariés supplémentaires
  • Baisse de 0,8% de l’emploi au 4ème semestre 2016 (1 305 900 salariés)
  • L’emploi intérimaire augmente lui de 13% au 4ème semestre 2016 par rapport à l’année précédente avec un taux de recours à l’intérim de 7,8%
  • Pour les entreprises de moins de 20 salariés, l’emploi salarié a augmenté de +0,1% (par rapport au même trimestre de l’année précédente) après plus de 2 ans de baisse consécutive

¹Note de conjoncture de la CAPEB, 1er trimestre 2017, avril 2017.

L’artisanat du BTP sur la CCGSG :

 Une forte présence des entrepreneurs du bâtiment :

  • 485 entreprises dans le secteur du BTP (49% des 987 artisans du territoire tous secteurs d’activités confondus contre 44% dans le T&G)
  • Des artisans qui maillent tout le territoire intercommunal avec 1 entreprise pour 89 habitants (contre 1/92 en T&G)
  • 148 microentreprises (30,5% des entreprises installées) / 197 sociétés / 140 entreprises individuelles
  • Une part de dirigeant actif depuis plus de 5 ans de 50 % des entreprises installées
  • 4,3% de femmes à la tête d’entreprises du BTP
  • Une 50aine d’entreprises labelisées RGE (312 en T&G)

Une filière qui fédère 919 actifs (salariés, apprentis, conjoints collaborateurs, dirigeants) :

  •  403 salariés sur 1 264 salariés dans l’artisanat sur la CCGSTG et près de 10% des emplois du BTP du T&G
  • 25 apprentis sur les 72 que compte le territoire
  • 6 conjoints sur 26 que compte le territoire tout secteur d’activité confondu
  • 0,83 salariés par entreprise contre 1,57 dans le T&G

Une évolution continue du nombre d’entreprises :

  •  + 6 % d’entreprises depuis 1 an contre 9% sur tous les métiers de l’artisanat (5% pour le BTP en T&G
  • 65 créations depuis 1 an dans le bâtiment dont 21 microentreprises
  • + 18% d’entreprises depuis 5 ans (19% T&G)
  • Un taux de pérennité à 3 ans favorable de 79 % contre 66% pour le T&G

Un artisanat plus jeune que le reste du T&G :

  •  Un âge moyen de 44 ans, inférieur de 1 an à l’ensemble du Département
  • 17,5% de dirigeants âgés de plus de 55 ans (85 entreprises) contre et 20,4% en T&G
  • Un dynamisme de création qui ne doit pas occulté un besoin de formation des jeunes entreprises

40% des entreprises situées sur 4 des 27 communes de la CCGSTG

  • Labastide Saint-Pierre : 51 entreprises
  • Montech : 51 entreprises
  • Grisolles : 49 entreprises
  • Verdun-sur-Garonne : 37 entreprises

 

Les entreprises du bâtiment de la Communauté de Communes Grand Sud Tarn-et-Garonne

 

 

Partagez →