La Chambre de Métiers et de l’artisanat de Tarn et Garonne, la CAPEB82, le bureau d’études URBANIS et la ville de Moissac ont invité les artisans du bâtiment jeudi 2 juin 2016, pour présenter le bilan et les perspectives de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat.

PhotoMoissacMoissac, Hall de Paris, une 30aine de personnes ont participé à la réunion de bilan de l’OPAH de Moissac

A cette occasion, une présentation économique de l’artisanat du bâtiment sur Moissac a été proposée :

- 127 entreprises du BTP qui embauchent 335 salariés (dont 20 apprentis)

-  une légère sous-représentation du secteur avec une densité métier de 102 habitants pour une entreprise du BTP (T&G : 1/94)

- un âge moyen du dirigeant de 45 ans

- 21 % de microentreprises offrant des perspectives de développement modérées (chiffre d’affaires plafonné, absence de récupération de la TVA, impossibilité d’amortissement des investissements)

- depuis 3 ans*, 43 entreprises se sont créées (dont 51% en microentreprise) pour 40 radiations soit un solde net de création de 7 établissements essentiellement porté par les peintres et les maçons*

- des potentialités en matière de transmission/reprise avec 20% de dirigeants de plus de 55 ans*

 

Des opportunités liées au contexte local … :

  • la poursuite du dispositif de l’OPAH et la permanence hebdomadaire d’une technicienne accompagnant les porteurs de projet dans le montage des dossiers (se renseigner auprès de la mairie)
  • le lancement du dispositif FISAC réactivé par la municipalité devrait favoriser la modernisation des commerces du centre-ville (politique de de la ville) et pourrait bénéficier aux artisans locaux
  • des exonérations d’impôt (CFE/TF) pour les établissements immatriculés au Registre du Commerce et des Sociétés situés dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville de Moissac (Centre-ville et Sarlat)
  • des exonérations de frais de notaires pour les acquéreurs de biens immobiliers déposant un permis de construire

… et au contexte national :

  • l’obtention de la qualification RGE pour les entreprises non qualifiées
  • des allègements de charges à l’embauche avec des primes trimestrielles
  • un contexte économique encore difficile malgré des signes d’un redressement fragile au 1er trimestre 2016 :

- 1ère hausse (+ 1%) après 15 trimestres de baisse liée essentiellement au marché du neuf
- progression soutenue par la performance énergétique
- allongement des carnets de commande par rapport à 2015 (+10j)
- stabilité des besoins en trésorerie encore trop élevés

 *La chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne propose un accompagnement spécifique en matière de transmission/reprise, de création et développement d’entreprises de moins de 3 ans ainsi qu’une assistance aux élus et techniciens des territoires pour le développement de la création et de la transmission-reprise dans le cadre du dispositif Entreprendre en Midi-Pyrénées (programme régional animé et coordonné par Madeeli avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées et de l’Union Européenne). Pour en savoir-plus, contactez la CMA82.

Le 02 juin 2016, 40 mairies ont répondues présentes à la réunion d’information concernant les licences, les débits de boissons et le permis d’exploitation.

02062016 014

Cette réunion très pratique, a eu pour effet d’attirer l’attention sur les responsabilités de chacun, de répondre à leurs attentes et à lever certains doutes.

Notre formateur a répondu aux nombreuses questions des participants qui repartent ainsi avec des informations nécessaires pour renseigner au mieux les porteurs de projet s’installant sur leur commune.

La CMA organise régulièrement des sessions de formation « Permis d’exploitation » dispensées par un organisme habilité par le ministère de l’intérieur conformément à l’articleL3332-2-1 du code de la santé publique.

Nos prochaines dates :

02, 03, 04 août

11, 12, 13 octobre

06, 07, 08 décembre.

Pour tout renseignement ou toute inscription, contactez-nous !

 

La Commune de Moissac s’est engagée depuis mars 2012 dans la mise en œuvre d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH), sur le centre ancien de la Ville, qui prévoit des mesures financières très incitatives pour l’amélioration de l’habitat ancien en partenariat avec l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat), la Région, le Conseil Départemental. L’animation de cette OPAH est réalisée par le cabinet d’études URBANiS de Toulouse.

Les aides financières sont notamment destinées aux propriétaires bailleurs qui disposent d’un logement dégradé ou très dégradé ou énergivore et qui envisagent de réaliser des travaux (sous conditions de loyers et de ressources du locataire). Des aides sont aussi proposées aux propriétaires occupants aux revenus modestes qui souhaitent rénover leur logement (travaux de lutte contre la précarité énergétique, adaptation/maintien…). Dans le cadre de cette OPAH, la ville intervient sur un volet spécifique : embellissement et rénovation des façades (sous conditions).

Dans le cadre du Plan Rénovation Energétique de l’Habitat lancé en 2013, l’Etat a mis en place de multiples aides financières afin d’inciter les propriétaires à engager des travaux de rénovation énergétique.

La condition d’octroi de ces aides publiques, tels que l’Eco-prêt à taux zéro et le Crédit d’impôt Développement Durable, s’effectuera si les entreprises peuvent se prévaloir du signe de qualité RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et les formations correspondantes.

Pour vous informer de cette éco-conditionnalité liée à la labellisation RGE, des nouveautés 2016 et de l’OPAH, la Chambre de Métiers et de l’artisanat de Tarn et Garonne, la CAPEB, le bureau d’études URBANIS et la ville de Moissac vous invitent à participer à la réunion d’information qui se tiendra :

jeudi 2 juin 2016 à 18H30 à Moissac

(HALL DE PARIS, place des Recollets)

 Programme :

- Contexte économique du bâtiment sur la Commune de Moissac

-  Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat sur le centre ancien de la ville de Moissac

- Accéder à la qualification RGE et les nouveautés 2016 notamment crédit impôt

logoOPAHMoissac compte 127 entreprises dans le secteur du bâtiment qui embauchent 335 salariés. Depuis 3 ans*, 43 entreprises se sont créées (dont 51% en microentreprise) pour 40 radiations. Au niveau du potentiel transmission, il faut noter que 20% des entreprises sont gérées par dirigeants de + de 55 ans. Enfin, 25 entreprises sont qualifiées RGE.

*La chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne propose un accompagnement spécifique en matière de transmission/reprise, de création et développement d’entreprises de moins de 3 ans ainsi qu’une assistance aux élus et techniciens des territoires pour le développement de la création et de la transmission-reprise dans le cadre du dispositif Entreprendre en Midi-Pyrénées (programme régional animé et coordonné par Madeeli avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées et de l’Union Européenne). Pour en savoir-plus, contactez la CMA82.

Réunion Info 2016 PMQ

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn et Garonne et la Maison de l’Emploi de Midi-Quercy organisent le mardi 31 mai 2016 une matinée d’information sur la création d’entreprise dans les métiers de l’artisanat (de 9h à 12h, Maison de la Maison de l’Intercommunalité, 370, avenue du 8 mai 1945, 82800 Nègrepelisse).

La chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne propose un accompagnement spécifique en matière de transmission/reprise, de création et développement d’entreprises de moins de 3 ans ainsi qu’une assistance aux élus et techniciens des territoires pour le développement de la création et de la transmission-reprise dans le cadre du dispositif Entreprendre en Midi-Pyrénées (programme régional animé et coordonné par Madeeli avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées et de l’Union Européenne). Pour en savoir-plus, contactez la CMA82.

Afin de compenser les pertes d’emplois (87 personnes)  liées à la reprise de l’entreprise Futurol (fabriquant de volets roulants) implantée à Golfech, la Communauté de communes des deux rives a souhaité engager une stratégie de développement économique dans un contexte de redistribution des compétences économiques en lien avec la loi NOTRE.

La Dirrecte et l’unité territoriale de Tarn-et-Garonne avaient mandaté le groupe Afpa Transitions et Sémaphores pour réaliser une étude de dynamisation économique du territoire intercommunal. Suite au diagnostic présenté le 20/02/2016 à la Sous-Préfecture de Castelsarrasin, un plan d’actions devrait être validé d’ici la fin de l’année 2016. Il devrait s’articuler autour de plusieurs thématiques : accueil des entreprises, offre immobilière pour les entreprises, stratégie touristique, animation économique, dynamisation du commerce et de l’artisanat…

Ce nouveau dispositif est susceptible d’impacter positivement le secteur de l’artisanat. Il arrive  au bon moment à la fin de l‘Opération de Modernisation du Commerce et de l’Artisanat des Deux Rives.

L’intercommunalité des deux rives comprend 381 entreprises artisanales pour un total de plus de 1 000 actifs liés à l’artisanat.

Télécharger (PDF, 444KB)

La chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne propose un accompagnement spécifique en matière de transmission/reprise, de création et développement d’entreprises de moins de 3 ans ainsi qu’une assistance aux élus et techniciens des territoires pour le développement de la création et de la transmission-reprise dans le cadre du dispositif Entreprendre en Midi-Pyrénées (programme régional animé et coordonné par Madeeli avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées et de l’Union Européenne). Pour en savoir-plus, contactez la CMA82.

Sur les 61 établissements que compte la commune de Septfonds en avril 2016, le secteur du bâtiment fédère près de la moitié des entreprises et des actifs de l’artisanat. Arrive ensuite le secteur des services (37% des établissements),  de l’alimentation et de la fabrication (7% chacun des établissements).

L’artisanat de Septfonds se caractérise par une des plus fortes densité artisanale du département avec 1 entreprise pour 36 habitants.

  • les + de 55 ans représentent 21,3% des entreprises
  • 59 % d’entreprises installées depuis plus de 5 ans (53% T&G)
  • une progression d’entreprises depuis (+ 5% depuis 1 an) en dessous des moyennes intercommunales (+6%) et départementales (+7%)
  • 7 entreprises se sont immatriculées depuis 1 an (4 hommes et 3 femmes), essentiellement sous le régime de la microentreprise (5/7)
  • près de 30 % de microentreprises en activité,  régime qui offre néanmoins des perspectives de développement modérées (chiffre d’affaires plafonné, absence de récupération de la TVA, impossibilité d’amortissement des investissements)
  • un faible taux de pérennité de 33% des entreprises inscrites en2013 (68% T&G)

Conjointement, l’étude du répertoire des métiers de Septfonds permet de pointer plusieurs caractéristiques locales :

-  l’activité économique de Septfonds a rayonné pendant de nombreuses années grâce au savoir-faire lié à la fabrication de chapeaux. L’industrie de la chapellerie, en particulier des chapeaux de paille, s’y est largement développée. Cette activité a atteint son maximum en 1900 avec près de 2 000 personnes travaillant dans une des 25 usines de chapeau . Il reste à Septfonds une seule fabrique de chapeaux (SA Coustilleres). La collectivité souhaite aujourd’hui développer un centre d’interprétation culturel en lien avec la tradition chapelière.

- une forte densité artisanale dans les métiers de la mécanique automobile ou agricole avec pas moins de 8 entreprises immatriculées.

- une activité de maréchalerie dont le savoir-faire est suffisamment rare pour être signalé.

- la zone d’activité de Dardenne, située le long de la RD926 (9 000 véhicules/jour) en sortie de ville qui constitue un axe stratégique du développement économique du territoire. Néanmoins, il faut souligner que cette zone où cohabite l’habitat privé et l’activité économique n’est pas sans poser de problèmes pour la pérennité voire la transmission des savoir-faire du territoire.

Par ailleurs, la réalisation en cours du Plan Local d’Urbanisme prévoit la création d’une deuxième zone activités. Cela pose la question de l’équilibre entre les activités situées en centre bourg et celles pouvant être créées en sortie de ville. Cette projection économique n’est pas neutre en matière d’animation du centre bourg, de pérennité des commerces locaux, de maintien du lien social,…et traduit toute la difficulté des décisions à prendre en terme d’aménagement du territoire pour des communes de petite taille. Il existe néanmoins des possibilités de thématisation des différents espaces ouverts à l’urbanisation permettant de concilier les intérêts et de préserver les équilibres territoriaux.

La chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne propose un accompagnement spécifique en matière de transmission/reprise, de création et développement d’entreprises de moins de 3 ans ainsi qu’une assistance aux élus et techniciens des territoires pour le développement de la création et de la transmission-reprise dans le cadre du dispositif Entreprendre en Midi-Pyrénées (programme régional animé et coordonné par Madeeli avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées et de l’Union Européenne). Pour en savoir-plus, contactez la CMA82.